Nous connaître

La SORRO a été créée en 2010 pour associer dans un même lieu de rencontre et de discussion les différentes spécialités médicales qui s'intéressent à l'appareil locomoteur: orthopédistes, rhumatologues et radiologues. Travaillant ensemble par patients interposés, ce congrès va leur permettre de se rencontrer physiquement, et de porter les messages essentiels de chaque spécialité vers les 2 autres. La notion de filière va être explorée, pour comprendre puis optimiser le cheminement du patient, à partir du médecin généraliste, vers l'un des 3 spécialistes, en fonction des signes d'appel, des diagnostics évoqués, et de l'imagerie nécessaire. Les 3 apects médicaux, chirurgicaux, et plus techniques d'imagerie, seront réunis pour partager leurs domaines de prédilection aux frontières de leurs compétences.


Quand le rhumatologue doit-il envoyer son patient au chirurgien, passer la main devant son constat d'échec de la prise en charge médicale ? A l'inverse, le chirurgien a besoin de savoir si une approche médicale est possible, et dans quelle mesure elle doit être proposée avant la chirurgie. Et entre les 2, il y a la place de l'imagerie qui est devenue immense, de plus en plus performante, indispensable, mais aussi fascinante, ce qui peut aboutir à un besoin de voir excessif et dissocié des vrais besoins pratiques. De quelle imagerie diagnostique avons-nous besoin? Quelle est son apport anatomique pour guider l'acte du chirurgien? Comment se retrouver dans la jungle des informations gigantesques apportées par des centaines de coupes d'images, et lesquelles ont vraiment du sens pour le clinicien? Comme on le voit, il est impossible pour chacune des spécialités de travailler seule, et encore plus au jour d'aujourd'hui où les spécificités de chacun sont devenues extrêmement pointues.

Un groupe de travail s'est constitué pour élaborer le premier congrès de ce genre au sein du grand ouest. Il associe à part égale les 3 spécialités, des médecins libéraux et hospitaliers, répartis dans le grand ouest de Caen à La Rochelle, et de Brest à Orléans. Et le bébé a commencé à prendre forme en 2010, s'avérant au fil des débats de plus en plus indispensable, pour un abouti très ambitieux. Le programme a été établi sur des thèmes, comme l'épaule, avec des discussions et une table ronde qui fera suite à l'enquête menée au préalable sur le parcours d'un patient ayant une épaule douloureuse (programme 2011) puis sur le thème de la prothèse de genou (programme 2013), des concepts comme celui des nouveautés que l'on veut faire partager à ses collègues des autres spécialités, des mises au point, des ateliers, un quiz radio. Même l'enseignement aux juniors de la spécialité a été inclus dans ce programme commun.

Il est clair que ce programme n'aurait pas pu voir lieu sans l'aide de l'industrie, qui a répondu présente, dans une collaboration parfaitement éthique, c'est à dire n'intervenant absolument pas dans l'analyse des besoins, le choix des thèmes ou des experts. Par contre leur logistique nous permet de pouvoir avoir l'ambition de nos idées, avec en retour des stands où ils pourront exposer leur savoir-faire lors des pauses. Deux symposiums seront adjoints à ce premier congrès, en pleine actualité. Enfin, 2 professionnelles de l'organisation des congrès médicaux nous permettent de proposer d'emblée une organisation optimale.

 Alors nous ne nous croisons pas les doigts, et jusqu'au bout nous essayerons de vous faire venir, de vous faire partager notre enthousiasme pour ce nouveau type de réunion tripartite médico-chirurgico-radiologique. SI vous êtes aussi convaincus que nous de l'intérêt de ce nouveau concept, soyez nombreux à nous rejoindre, à la première de ce congrès de la SORRO et aux suivantes, et pour les plus impliqués comme membre de notre nouvelle société.

 

Bien Amicalement

L'équipe de la SORRO